• Amphibiens - G

    *G*

    Liste : grenouille ;


    Grenouille<?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p></o:p>

    <o:p></o:p>

     

    Généralités :<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Nom : Grenouille (une)

    Super-embranchement : Métazoaires<o:p></o:p>

    Embranchement : Chordés

    Sous-embranchement : Vertébrés<o:p></o:p>

    Classe : Amphibiens

    Sous- classe : Lissamphibiens

    Ordre : Anoures

    Famille : Ranidés, Dendrobatidés, Pseudidés, Centrolénidés, Rhacophoridés, Microhylidés.

    Genre : Rana, Dendrobates, Phyllobates, Rhacophorus.<o:p></o:p>

    Taille : La plus grosse grenouille connue est grenouille goliath dont le corps mesure jusqu’à 30 cm et dont la longueur totale, pattes en extension, peut atteindre 80 cm. . La plus petite grenouille du monde, Psyllophryne didactyla ne dépasse pas 9 mm de long. Une autre espèce à peine plus grande a été découverte en décembre 1996 : mesurant tout au plus 10,5 mm, Eleutherodactylus iberia est le plus petit tétrapode de l'hémisphère Nord.<o:p></o:p>

    Poids : de quelques grammes à 3 kg.

    Nourriture : Les grenouilles adultes sont toutes carnivores. Elles se nourrissent généralement de proies de petite taille : insectes, araignées, escargots, limaces, vers de terre, qu’elles capturent grâce à leur langue gluante protractile (qui peut être projetée vers l’avant). Quelques grosses grenouilles sont toutefois des prédateurs voraces capables de s’attaquer à d’autres grenouilles, à de petits rongeurs ou à des poissons.

    Milieux : Les grenouilles sont répandues dans le monde entier, des régions tempérées aux régions chaudes.<o:p></o:p>

    Défense : Certaines espèces de grenouilles ont une peau toxique.

    Reproduction : La reproduction a lieue sur terre ou dans l’eau selon les espèces et le nombre d’œufs diffère aussi. Le mâle féconde les œufs au fur et à mesure de la ponte.

    Temps de gestation : différent selon les espèces : 15 jours, 40 jours...<o:p></o:p>

    Durée de vie : de 4 à 10 ans voir plus.

    Petit : Chez les amphibiens anoures, le têtard est une larve nageuse adaptée à la vie aquatique, à longue queue et initialement dépourvue de membres. Lors de la métamorphose, le têtard se transforme progressivement : sa queue régresse, tandis que se développent quatre membres. L'animal adulte est entièrement dépourvu de queue.

    Cri : Croassement (un)

    Autre : Une grenouille africaine détient le record des sauts du monde amphibien, avec des bonds qui franchissent plusieurs dizaines de mètres. L’attaque des grenouilles met 1/10e seconde. <o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    <o:p> </o:p>

    1- Présentation<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Grenouille, amphibien dépourvu de queue (anoure), aux longues pattes arrière adaptées au saut et à la peau lisse, le plus souvent dépourvue de verrues contrairement à celle des crapauds.

    <o:p> </o:p>

    2- Caractéristiques<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Les grenouilles ont des pattes postérieures allongées et musclées qui leur permettent d’effectuer de grands bonds. Adaptées au saut, elles le sont aussi à la vie aquatique : les doigts de leurs pattes arrière sont reliés par une membrane qui facilite la nage. Leur peau est lisse et le plus souvent dépourvue de verrues ; leurs grands yeux globuleux leur permettent de voir dans toutes les directions. Comme les autres anoures, les grenouilles sont dotées de poumons. L'essentiel de leur respiration est cependant assuré par leur peau (suffisamment fine pour autoriser des échanges gazeux) et par la muqueuse très vascularisée de leur bouche. Ces caractéristiques leur permettent de rester sous l'eau pendant de longs moments, sans avoir besoin de remonter respirer en surface.

    Au moment de la reproduction, les mâles peuvent être assez bruyants. Le chant, qui leur permet d'attirer les femelles, est différent selon les espèces : c'est d’ailleurs un moyen de différencier les espèces morphologiquement proches. Les mâles de certaines espèces possèdent des sacs vocaux, qui se gonflent et permettent d’amplifier les sons émis.

    <o:p> </o:p>

    3- Reproduction<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    La fécondation est externe, le mâle fécondant les œufs au fur et à mesure qu’ils sont pondus par la femelle. De façon typique, les œufs sont déposés dans l’eau, agglutinés en paquets grâce à la gangue muqueuse qui entoure chaque œuf. L'éclosion libère des têtards, larves aquatiques et herbivores, dotées de branchies. Les têtards subissent une métamorphose progressive qui donne la forme adulte, amphibie et carnivore, munie de poumons. Au cours de cette métamorphose, la queue régresse tandis qu’apparaissent quatre pattes, et les branchies disparaissent tandis que les poumons se forment.

    <o:p> </o:p>

    Chez un certain nombre d’espèces toutefois, ce mode de reproduction est modifié : diverses espèces arboricoles déposent leurs œufs dans des branches, et les têtards tombent dans l’eau lorsque les œufs éclosent ; d’autres espèces se sont même totalement affranchies du milieu aquatique et l’ensemble du développement se déroule à terre, sans passer par le stade têtard.

    <o:p> </o:p>

    4- Habitat<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    L'habitat des grenouilles est relativement varié. Si la majorité est terrestre, plusieurs groupes se sont adaptés à la vie dans les arbres et portent au bout des doigts, comme les rainettes, des ventouses adhésives. La majorité des grenouilles préfèrent les régions humides, même si elles ne vivent pas en permanence dans l'eau. Certaines espèces passent la plupart de leur temps dans des trous souterrains humides, dont elles ne sortent que pour se nourrir et se reproduire.

    <o:p> </o:p>

    Dans les régions où il existe une mauvaise saison, trop froide ou bien trop chaude, les grenouilles s'enterrent dans la boue et la vase et entrent en léthargie jusqu'au retour de la belle saison.

    <o:p> </o:p>

    5- Diversité <o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Les grenouilles « vraies » forment la famille des ranidés, qui rassemble à elle seule quelque 700 espèces. Plusieurs autres familles, d’importance variable, sont également appelées grenouilles parce que leur silhouette ressemble à celle des grenouilles vraies : citons les dendrobatidés (grenouilles « tueuses »), les centrolénidés (grenouilles transparentes) et les pseudidés (grenouilles paradoxales). Les rainettes, petits amphibiens pour la plupart adaptés à la vie dans les arbres, forment la famille des hylidés, curieusement plus proche des crapauds que des grenouilles.

    <o:p> </o:p>

    6- Quelques groupes remarquables<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    6.1  Famille des ranidés <o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    La vaste famille des ranidés réunit environ 700 espèces réparties en 50 genres, dont le plus typique est le genre Rana.

    <o:p> </o:p>

    En Europe, on peut notamment observer la grenouille rousse, la grenouille verte, la grenouille de Lessona et la grenouille rieuse. La grenouille rousse, qui mesure au maximum 10 cm, a une coloration très variable, allant du jaune au brun rougeâtre. Elle est caractérisée par la présence d'une tache sombre sur la tempe. La grenouille verte, qui mesure une dizaine de centimètres de long, a une couleur qui peut aller du vert vif au brun. La grenouille de Lessona mesure en moyenne 7 cm et présente une coloration jaune-vert. La grenouille rieuse, plus grande (jusqu’à 14 cm), est de couleur plus sombre (vert foncé à brun). Grenouille verte, rieuse et de Lessona sont cependant des espèces difficiles à distinguer. Les spécialistes semblent aujourd'hui s'accorder sur le fait que la grenouille verte est un hybride naturel de la grenouille de Lessona et de la grenouille rieuse.

    <o:p> </o:p>

    Parmi les autres espèces de la famille des ranidés, citons la curieuse grenouille velue d’Afrique de l’Ouest. Celle-ci doit son nom à l’apparition chez le mâle, pendant la période de reproduction, d’excroissances de peau ressemblant à des poils, recouvrant totalement le corps et les pattes. On trouve en Amérique du Nord la grenouille-taureau, aux dimensions respectables, elle mesure jusqu’à 20 cm et peut peser 500 g. Comestible, cette espèce a été introduite dans plusieurs régions du monde (Mexique, Hawaii, Cuba, Italie, France), où elle s’est développée de façon considérable, menaçant par un phénomène de compétition écologique les amphibiens locaux.

    <o:p></o:p>

     

    6.2  Famille des dendrobatidés<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Les dendrobatidés sont des grenouilles de petite taille, inférieure à 5 cm. On en connaît environ 200 espèces. Ce groupe comprend notamment les dendrobates et les phyllobates, dont la peau contient des toxines très puissantes et arbore de vives couleurs jouant un rôle d’avertissement pour les prédateurs. Les dendrobatidés ont des mœurs arboricoles. Leurs œufs sont pondus sur des feuilles ; à leur éclosion, les adultes prennent les têtards sur leur dos pour les transporter jusqu’à un point d’eau où ils achèveront leur développement.

    <o:p> </o:p>

    6.3  Famille des pseudidés <o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Les pseudidés forment une petite famille de moins de 10 espèces localisées dans les régions tropicales d’Amérique du Sud. Leur cycle de vie présente une particularité étonnante : les têtards sont beaucoup plus gros que les adultes. Ainsi, chez la grenouille paradoxale, la mieux connue, le têtard mesure jusqu’à 25 cm de long, tandis que la grenouille adulte n’excède par 7 cm.

    <o:p> </o:p>

    6.4  Famille des centrolénidés <o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    La famille des centrolénidés (environ 60 espèces) rassemble de petites grenouilles arboricoles des régions tropicales d’Amérique centrale et du Sud, mesurant 3 cm en moyenne. La peau de ces amphibiens, dans les tons de vert, est si fine et translucide que les organes internes sont souvent bien visibles.

    <o:p> </o:p>

    6.5  Famille des rhacophoridés<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    La famille des rhacophoridés rassemble quelque 200 espèces, surtout présentes en Asie et dans la zone indo-pacifique, mais dont on rencontre quelques représentants à Madagascar et en Afrique. Ces grenouilles présentent à quelques exceptions près des mœurs arboricoles, et arborent de vives couleurs. Chez la plupart des espèces, les œufs sont pondus dans des « nids d’écume », accrochés à une branche au–dessus d’un point d’eau. Au fur et à mesure de leur éclosion, les têtards tombent dans l’eau, où ils achèvent leur développement.

    <o:p> </o:p>

    On trouve dans ce groupe les « grenouilles volantes », capables de planer de branche en branche, ou du sommet d’un arbre jusqu’à terre. C’est le grand développement de la palmure de leurs quatre pattes qui leur permet de réaliser cette performance.

    <o:p> </o:p>

    6.6  Famille des microhylidés<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    La famille des microhylidés comprend environ 300 espèces, réparties dans plusieurs régions du monde : le continent américain, l’Afrique, l’Asie et l’Australie. Ce sont des grenouilles de petite (1,5 cm) à moyenne taille (8 cm). La plupart des espèces sont adaptées au milieu terrestre. Elles passent la majorité de leur temps dans un terrier creusé dans le sable ou la terre, dont elles sortent pour chasser la nuit ou lorsqu’il pleut. La petite taille de leur bouche ne leur permet de manger que des proies de dimensions réduites, notamment des insectes. Leur adaptation aux milieux terrestres se traduit également dans leur reproduction : chez beaucoup d’espèces, le développement ne se fait pas dans l’eau, mais à terre. Les œufs sont de grande taille et, lorsqu’ils éclosent, libèrent de petites grenouilles ou des têtards dont le développement est presque achevé.

    <o:p> </o:p>

    En regard de leur taille modeste, les mâles de nombreuses espèces de microhylidés sont capables d’émettre des cris extrêmement puissants et sonores. Citons la grenouille-mouton du continent américain, dont le cri évoque celui du mouton, et le crapaud-buffle qui, malgré son nom de crapaud, fait bien partie du groupe des grenouilles d’Asie du Sud-Est, qui meugle à l’instar du buffle.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :