• Animaux domestiques - D

    *D*

    Liste : dindon ;


    Dindon<?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p></o:p>

    <o:p></o:p>

     

    Généralités :<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Nom : Dindon (un)

    Embranchement : Chordés

    Sous-embranchement : Vertébrés

    Classe : Oiseaux

    Ordre : Galliformes

    Famille : Phasianidés

    Genre : Meleagris

    Taille : 70 à 120 cm en moyenne

    Poids : 10 à 20 kg environ.

    Nourriture : Le dindon sauvage gratte le sol de la forêt, retournant les feuilles mortes et picorant les plantes. Il se nourrit de baies, d'herbes, de bourgeons, de graines, de racines et de tubercules. Il varie son alimentation végétarienne avec quelques insectes, tels que les criquets, ou encore avec quelques petits crustacés, des mollusques et même des amphibiens.

    Milieux : Toutes les espèces domestiques sont issues d'un dindon sauvage, originaire du Mexique et d'Amérique du Nord où il vit dans les forêts de montagne, les bois et les marais des Etats-Unis. Il existe une autre espèce sauvage, le dindon ocellé, originaire de la péninsule du Yucatán, dans le sud-est du Mexique.

    Défense : Face à ces nombreux prédateurs, l'oiseau doit être très prudent. C'est pourquoi beaucoup de dindons dorment dans les arbres qui poussent dans l'eau car ils sont peu accessibles par le sol.

    Reproduction : A l'époque des amours, le dindon parade en gloussant et en étalant fièrement les plumes de sa queue. Chaque mâle essaie de séduire le maximum de femelles et combat avec les autres mâles pour le contrôle du harem. Le nid, composé de feuilles sèches et d'herbe, est dissimulé aux prédateurs. Les femelles pondent, à chaque couvée, entre neuf et dix-huit œufs de couleur crème, mouchetés de roux.

    Temps d’incubation : Environ 1 mois<o:p></o:p>

    Durée de vie : 12 ans environ.

    Petit : Les poussins, ou dindonneaux, portent un duvet moucheté de gris. Des plumes remplacent rapidement ce duvet, mais ce plumage change dès le mois d'août et les jeunes acquièrent leur plumage adulte à la fin de l'année. Sous l'oeil attentif de leur mère, les dindonneaux se déplacent avec les femelles jusqu'à l'âge de trois mois puis les gros mâles et les femelles plus petites forment ensuite des groupes séparés.

    Cri : La dinde glougloute.

    Prédateurs : Le dindon sauvage a de nombreux ennemis : coyotes, renards, loups, lynx, rapaces, hiboux, ratons laveurs, mouffettes et visons. Face à ces nombreux prédateurs, l'oiseau doit être<o:p></o:p>

    Autre : Le dindon sauvage avale ses aliments en entier et les broies grâce à son puissant gésier. Comme beaucoup d'animaux, il avale des petits cailloux pour faciliter cette opération, mais son appareil digestif est étonnamment efficace. On a vu l'espèce avaler des petits morceaux de métal et un individu a été vu avalant 24 noix entières en quatre heures.

    <o:p> </o:p>

    1- Présentation<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Dindon, oiseau gallinacé originaire d'Amérique, caractérisé, à l'âge adulte, par une tête et un cou quasi dépourvus de plumes. Les dindons sont dotés d'un ergot, situé à l'extrémité du membre inférieur.

    <o:p> </o:p>

    Au moment de la parade et dans les comportements d'agression, le mâle redresse les plumes de sa queue, les rectrices, pour former une roue.

    <o:p> </o:p>

    L’espèce sauvage est caractérisée par des plumes beiges situées à l'extrémité des ailes et de la queue. Le mâle porte des caroncules (excroissances de la peau) autour du cou, et une touffe de soies, ressemblant à une barbe, pend à sa poitrine.

    <o:p> </o:p>

    Au milieu du XXe siècle, une chasse trop intense et la destruction de son habitat ont failli entraîner la disparition du dindon sauvage. Aujourd'hui cependant, l'espèce a pratiquement retrouvé sa répartition d'origine. Le dindon sauvage a été introduit avec succès dans des îles du Pacifique et dans certaines régions d'Amérique du Nord. C'est au Mexique qu'il fut d'abord domestiqué, puis en Europe, au début du XVIe siècle. Depuis lors, les dindons font l'objet d'un élevage intense en raison de l'excellente qualité de leur chair et de leurs œufs.

    <o:p> </o:p>

    Les rectrices du dindon ocellé sont parsemées d'ocelles bleu-vert et nuancées d'un violet chatoyant. Les plumes du corps sont dorées, avec des reflets bronze métalliques. La peau de sa tête et de son cou est bleue, et recouverte de verrues rouges.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :