• Dinosaures - E

    *E*

    Liste : eoraptor ; eryops ;


    Eoraptor<?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p></o:p>

    <o:p></o:p>

     

    Généralités :<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Nom : Eoraptor (un)

    Embranchement : Chordés

    Sous-embranchement : Vertébrés

    Classe : Reptiles

    Ordre : Saurischiens

    Sous-ordre : Théropodes

    Genre : Eoraptor

    Taille : Long de 1 m, haut de 40 cm.

    Poids : Environ 10kg.

    Nourriture : On suppose qu'il se nourrissait de petits animaux, sur lesquels il bondissait rapidement.

    Milieux : Amérique du Sud et à Madagascar.

    Epoque : Début du trias supérieur, il y a environ 230 millions d'années.<o:p></o:p>

    Découverte : L'existence de cet animal a été révélée par la découverte d'un crâne et d'un squelette en 1991 en Argentine par Ricardo Martinez.<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    1- Présentation <o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    L’eoraptor l'un des plus anciens dinosaures connus.

    <o:p> </o:p>

    2- Caractéristiques <o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Sa denture non spécialisée (petites dents aplaties latéralement à l'avant des mâchoires, pointues à l'arrière) indique qu'il devait s'agir d'un carnivore opportuniste à tendance omnivore. Il avait des pattes postérieures allongées, terminées par trois doigts armés de griffes. Ses pattes antérieures, elles, étaient dotées de cinq doigts.

    <o:p> </o:p>

    3- Classification<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    La position systématique exacte de l'éoraptor par rapport aux autres dinosaures est très discutée. Son bassin, de type saurischien et ses pattes postérieures allongées, portant trois doigts armés de griffes, ont conduit la plupart des experts à le classer parmi les théropodes (dinosaures carnivores). Toutefois, les vrais théropodes se caractérisent par la réduction du nombre des doigts aux membres antérieurs : ils n'en ont généralement que trois, voire deux seulement chez les plus évolués. Or, l'éoraptor possède encore cinq doigts aux mains, même si le doigt V est réduit et dépourvu de griffes.

    <o:p> </o:p>

    Par ailleurs, certaines caractéristiques du crâne, très primitives, laissent à penser qu'il était peut-être très proche de l'ancêtre commun de tous les dinosaures. Certains paléontologues le placent donc à la base des dinosaures, avant la séparation entre les ornithischiens (dinosaures au bassin similaire à celui des oiseaux) et les saurischiens (dinosaures au bassin de lézard). D'autres spécialistes considèrent qu'il ne s'agit pas d'un véritable dinosaure, mais d'un « pro-dinosaure ». Deux autres genres aussi anciens mais un peu moins primitifs ont d'ailleurs un statut similaire.


    Eryops<o:p></o:p>

    <o:p></o:p>

     

    Généralités :<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Nom : Eryops (un)

    Embranchement : Chordés

    Sous-embranchement : Vertébrés

    Classe : Amphibiens

    Sous- classe : Labyrinthodontes

    Ordre : Temnospondyles

    Famille : Eryopidés<o:p></o:p>

    Genre : Eryops

    Taille : Il mesurait près de 2 m de long.

    Poids : Environ 100 kg.

    Nourriture : Les poissons constituaient sa principale nourriture. L’eryops s'attaquait aussi à des proies terrestres.

    Milieux : Des fossiles d’eryops ont été trouvés dans le sud et l'est des Etats-Unis, au Texas et au Nouveau-Mexique.

    Epoque : Il vivait au permien inférieur, entre 290 millions et 265 millions d'années avant notre ère.<o:p></o:p>

    Découverte : 1877

    <o:p> </o:p>

    1- Présentation<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Eryops, amphibien fossile du permien inférieur (entre 290 millions et 265 millions d'années avant notre ère).

    <o:p> </o:p>

    2- Caractéristiques<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Cet animal était un amphibien stégocéphale typique, de grande taille, avec un crâne massif, large et plat, aux os épais. Des yeux très écartés et placés au sommet du crâne lui permettaient de surveiller les alentours en restant immergé, comme le font les crocodiles actuels. Les puissantes mâchoires étaient armées de nombreuses dents fines et pointues. Des dents supplémentaires coniques (les dents palatines) poussaient sur le palais, ce qui devait faciliter la capture de sa nourriture. Il est fort probable que l’eryops s'attaquait aussi à des proies terrestres car le squelette et les membres, courts mais très robustes, indiquent que l'animal était bien adapté à la marche quadrupède.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :