• Insectes - G

    *G*

    Liste : grillon ; guêpe ;


    Grillon<?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p></o:p>

    <o:p></o:p>

     

    Généralités :<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Nom : Grillon (un)

    Embranchement : Arthropodes

    Sous-embranchement : Hexapodes

    Classe : Insectes

    Sous-classe : Ptérygotes

    Infra-classe : Néoptères

    Ordre : Orthoptères

    Famille : Gryllidés

    Sous-famille : Gryllinés

    Taille : De 2 à 2.5 cm.

    Nourriture : La nuit, ils se nourrissent de végétaux et de pucerons ou autres insectes.

    Milieux : Pendant la journée, ces animaux solitaires se terrent dans des fentes ou des trous peu profonds creusés dans le sol.

    Sens : Les organes de l'ouïe sont situés dans les pattes antérieures.

    Reproduction : À la saison de reproduction, le mâle attire la femelle par ses stridulations, repoussant à l’occasion les autres mâles qui se hasardent sur son territoire. La femelle se sert de son long ovipositeur en forme de lance pour insérer les œufs dans le sol ou les tiges de plantes.

    Temps d’incubation : 15 jours.<o:p></o:p>

    Durée de vie : Les grillons vivent environ 1 an.

    Petit : Les jeunes grillons éclosent sous forme de larve, silhouette plus adaptée pour atteindre la surface. Plus tard, un tout petit grillon blanc, copie conforme de ses parents, apparaît. Il lui faudra 24 heures pour se colorer, puis une dizaine de mues pour atteindre la taille adulte. Les jeunes errent en automne puis fin octobre vient l'élaboration du terrier personnel

    Cri : Le chant du grillon est plutôt aigu, émet dans les ultrasons que nous ne pouvons entendre.

    <o:p> </o:p>

    1- Présentation<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Grillon, insecte sauteur de couleur sombre, à la silhouette massive et incapable de voler, caractérisé par le « chant » du mâle, qui stridule en frottant l’une contre l’autre leurs élytres (ailes antérieures coriaces) pourvus de nervures dentées.

    <o:p> </o:p>

    2- Caractéristiques<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Les grillons ont de longues antennes et des pattes postérieures adaptées au saut. Les organes de l’audition se trouvent sur les pattes antérieures.


    Guêpe<o:p></o:p>

    <o:p></o:p>

     

    Généralités :<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Nom : Guêpe (une)

    Embranchement : Arthropodes

    Sous-embranchement : Hexapodes

    Classe : Insectes

    Sous-classe : Ptérygotes

    Infra-classe : Néoptères

    Ordre : Hyménoptères

    Taille : Les guêpes sont de taille très variable. Certaines guêpes parasites sont si petites que plusieurs peuvent se développer dans un seul œuf d'insecte. D'autres ont un corps pouvant atteindre 5 cm de long.

    Nourriture : Bien que les guêpes adultes soient surtout carnivores, certaines se nourrissent également de matières végétales, de fruits trop mûrs, par exemple. En principe, les jeunes guêpes se nourrissent exclusivement d'autres insectes vivants ou morts.

    Milieux : La guêpe est très répandue dans le monde entier.

    Défense : Les femelles et les ouvrières ont un aiguillon qui leur sert à attaquer leurs proies et à se défendre contre les intrus.

    Reproduction : D’ordinaire, la reine hiverne puis fait un nid au printemps. Elle élève seule la première génération de larves. Cette première génération est composée d’ouvrières (femelles stériles). Trois semaines plus tard, elles sont adultes et la reine se contente alors de pondre. Les reines fécondées peuvent choisir le sexe de leur progéniture en retenant le sperme lorsque le choix se porte sur un mâle, car celui-ci est produit par un œuf non fécondé. Vers la fin de l’été, ne naissent plus que des femelles et des mâles, mais pas d’ouvrières. C’est le moment de la reproduction. Après l’accouplement, toute la colonie meurt, y compris l’ancienne reine. Seules survivent les femelles fécondées qui vont hiberner avant de fonder de nouvelles colonies au printemps.<o:p></o:p>

    Temps d’incubation : 3 semaines environ<o:p></o:p>

    Durée de vie : Sa durée de vie est d’environ 10 mois pour la reine et 4 semaines pour l’ouvrière.

    Cri : La guêpe bourdonne.

    Autre : Plusieurs espèces ont une importance économique en tant que pollinisateurs de cultures et certaines se nourrissent de chenilles parasites des cultures telles que les chenilles de l'épi de maïs. Une espèce africaine ingurgite les œufs d'un coléoptère qui fait d'énormes dégâts dans les régions productrices de noix de coco. De nombreuses variétés parasites qui pondent dans le corps ou les œufs de leur hôte contribuent à lutter contre des parasites tels que les pucerons, les carpocapses et les vers de la capsule.

    <o:p> </o:p>

    1- Présentation<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Guêpe, nom générique d'environ vingt-cinq mille espèces d'insectes hyménoptères, qui présentent des stades de développement bien définis, séparés par une métamorphose. Environ seize mille espèces de guêpes sont parasites et se nourrissent sur le corps ou les œufs des autres insectes ou des araignées.

    <o:p> </o:p>

    2- Caractéristiques <o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Il existe de nombreuses formes de guêpes, avec des habitudes et des caractéristiques structurales extrêmement diverses. On peut les diviser en guêpes sociales et guêpes solitaires. Parmi les premières, on note les frelons et les grandes guêpes couleur acajou appelées guêpes cartonnières ou papetières. Elles vivent en communautés constituées de mâles, de femelles et d'ouvrières stériles. Les guêpes solitaires n'ont pas d'ouvrières et construisent des nids individuels.

    <o:p> </o:p>

    Le venin de guêpe contient de l'histamine et un facteur qui dissout les globules rouges. Une piqûre de guêpe peut être fatale chez un sujet allergique, mais une désensibilisation peut être faite par des injections de très petites quantités d'antigènes.

    <o:p> </o:p>

    3- Nidification<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Les guêpes sociales construisent des nids faits de fibres mastiquées. Le nid des frelons est composé de plusieurs couches d'alvéoles enfermées dans une cavité ronde. Les guêpes cartonnières construisent des nids plats, ouverts, constitués d'un seul rayon. Le nid est commencé par la reine, qui est la seule à survivre à l'hiver. Des premiers œufs sortent des ouvrières qui continuent la construction du nid et prennent en charge les soins aux jeunes. En une saison, un nid de guêpe peut atteindre un diamètre de 20 cm et abriter plusieurs centaines de guêpes. Il peut y avoir plusieurs milliers de frelons dans une seule communauté.

    <o:p> </o:p>

    La nidification des guêpes solitaires est très variée. Les guêpes maçonnes construisent des cellules d'argile qu'elles attachent à une brindille. Le scéliphron construit des cellules de boue dans des endroits protégés. La terrassière creuse le sol et parfois les bois pourris. Les guêpes solitaires placent souvent dans leurs cellules des araignées, des chenilles ou des mouches qu'elles ont immobilisées par une piqûre et qui serviront de nourriture aux jeunes. La terrassière tasse la terre avec des cailloux pour boucher l'ouverture de son terrier.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :