• Mammifères terrestre - B

    *B*

    Liste : babouin ; bison ; blaireau ;


    Babouin<?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p></o:p>

    <o:p></o:p>

     

    Généralités :<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Nom : Babouin (un)

    Embranchement : Chordés

    Sous-embranchement : Vertébrés

    Classe : Mammifères

    Ordre : Primates

    Famille : Cercopithécidés

    Sous-famille : Cercopithécinés

    Genre : Papio

    Taille : Selon les espèces, les babouins mesurent entre 50 et 115 cm. Les femelles sont deux fois plus petites que les mâles.

    Poids : Selon les espèces, les babouins pèsent de 14 à 40 kg.

    Nourriture : Si les singes de l'Ancien Monde ont pu coloniser une grande variété de milieux, cela est en grande partie dû à leur capacité à adapter leur alimentation. Tous les Cercopithécidés sont de surcroît d'une grande dextérité et peuvent, grâce à ce talent manuel, accéder à diverses sources de nourriture. Ils utilisent également leurs mains puissantes comme cuillers pour déterrer des bulbes ou des petites racines dans le sol, geste qui les sauvera en période de sécheresse dans les régions arides et dans les montagnes en hiver. <o:p></o:p>

    Recherchant essentiellement leur nourriture au sol, en retournant les pierres, en fouillant l'humus et la végétation, des espèces terrestres tels les babouins n'hésitent cependant pas à grimper aux arbres lorsque ceux-ci donnent des fruits. Ils ont en effet parfaitement en mémoire les ressources saisonnières de leur territoire et leur vision en couleur facilite la sélection des fruits arrivés à maturité (cueillis trop tôt, ceux-ci seraient toxiques).<o:p></o:p>

    Leurs molaires plates et allongées leur permettent en outre de broyer des plantes très coriaces. Les babouins sont non seulement adroits et malins mais également chapardeurs: ils ont la fâcheuse habitude de voler dans les cultures des villages proches, ce qui leur vaut, dans certaines régions d'Afrique, d'être tirés à vue. Un régime végétarien implique néanmoins un complément en protéines. Les moins valeureux des singes de l'Ancien Monde se contentent d'insectes, d'œufs ou de petits oiseaux. Tous sont attentifs aux déplacements de petits invertébrés, scorpions y compris, des escargots et surtout des sauterelles, leur vraie friandise. <o:p></o:p>

    Les grosses espèces terrestres, babouins en tête, sont également chasseurs de gibier, un type de chasse exigeant souvent la collaboration de tout un groupe. Pour attraper des lièvres à la sortie des terriers et des taillis ou bien débusquer de jeunes faons de gazelle se camouflant dans les herbes, plusieurs babouins peuvent ainsi encercler lentement une zone de chasse avant qu'un rabatteur pousse la proie à sortir de sa cachette. La rapidité et la puissance des babouins font le reste...<o:p></o:p>

    Milieux : La plupart des babouins sont adaptés à la vie au sol ; ils vivent en grandes bandes sur les terrains rocheux et dans les zones boisées d'Afrique et d'Arabie.

    Sens : Leur odorat est bien développé.

    Reproduction : D'après des études menées par des primatologues américains, l'ordre de priorité des mâles pour l'accouplement serait tout simplement lié aux préférences de la femelle. Cette dernière s'unit de préférence avec les mâles ayant développé des relations d'amitié avec elle durant les longs mois où elle n'était pas fertile.<o:p></o:p>

    Une femelle ne s'accouple qu'en dehors de périodes de grossesse et d'allaitement, soit seulement 10% du temps de sa vie adulte. La peau du postérieur d’une femelle réceptive rougit et enfle. Dans l'intervalle, les liens d'amitié entre une femelle et un ou plusieurs mâles ont tout loisir de se développer. Dormir côte à côte, s'épouiller, rester près de l'autre et le protéger si besoin, échanger des regards tendres : tel est le secret de la séduction pour des mâles cherchant à s'assurer une descendance.<o:p></o:p>

    D’une manière générale, la femelle ne met bas qu’un seul petit par portée, les jumeaux étant rares.
    Le petit naît après une gestation de 5 à 6 mois selon les espèces. Il s’accroche à la fourrure de sa mère avant de la téter.
    Il faut environ un an pour qu’un jeune soit sevré et 3 ou 4 ans avant qu’il quitte sa mère et puisse s’accoupler à son tour.<o:p></o:p>

    Temps de gestation : gestation d'environ six mois<o:p></o:p>

    Durée de vie : Les babouins vivent entre 20 et 30 ans dans leur milieu naturel, contre 40 à 45 ans en captivité.<o:p></o:p>

    Menaces : Chassés pour leur fourrure, pour leur chair, écartés des plantations à coups de fusils ou victimes de la déforestation, de nombreux Cercopithécidés sont en péril.
    En Afrique, la moitié des espèces sont considérées comme le vulnérables et, outre le drill, trois espèces sont en voie d’extinction.<o:p></o:p>

    Pourtant, des mesures de protection commencent à se mettre en place. De plus, l’attrait de revenus touristiques amène les gouvernements africains à préserver leur faune.<o:p></o:p>

    Cependant, les babouins, d’une manière générale, sont en danger.<o:p></o:p>

    Cri : Ils poussent différents cris, dont beaucoup expriment une signification spécifique.

    Autre : Le nom de babouin n'a pas été choisi par hasard par Buffon. Il avait en effet à l'époque des démêlés financiers avec la famille Baboin, envers laquelle il avait une dette. Il s'en vengera dans la rédaction de l'Histoire naturelle, en jouant sur la ressemblance du mot de vieux Français "babine". Il fait d'ailleurs dans son livre une description abominable de cet animal. Il est à noter qu'en Égypte Ancienne, un dieu à tête de babouin portait le nom de Babi.

    Une incroyable population de babouins chacmas (Papio ursinus) réussit à survivre dans le désert du Namib, en Afrique australe. L'aridité du lieu est extrême (moins de 30 mm de pluie par an) et, suçant seulement quelques racines et bouts d'écorce d'arbustes, ces babouins peuvent rester près de 30 jours sans boire.

    <o:p> </o:p>

    1- Présentation<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Babouin, nom générique appliqué à certains grands singes à queue d'Afrique et parfois à leur proche parent, le gélada.

    <o:p> </o:p>

    2- Caractéristiques<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Les babouins sont des animaux forts et agressifs qui ont à peu près la taille d'un grand chien. Ils ont des mâchoires puissantes et allongées, de grandes abajoues dans lesquelles ils stockent de la nourriture, des yeux rapprochés, des arcades sourcilières marquées et des membres puissants. Les babouins peuvent distinguer les couleurs. Ils ont sur la croupe des callosités de couleur vive ; leurs pattes sont épaisses et robustes. La queue, généralement courte, est portée en hauteur et arquée. Les troupes de babouins comptent en général de trente à plus de cent membres.

    <o:p> </o:p>

    3- Diversité<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Le plus grand des babouins est le chacma du sud de l'Afrique. Appelé également babouin à queue de cochon, il est brun-gris teinté de vert sur le dos. Le mâle adulte peut peser jusqu'à 41 kg ; il aime combattre les ennemis de sa troupe.

    <o:p> </o:p>

    Le babouin olive habite la savane subsaharienne qui s'étend du Mali à l'Éthiopie et au nord de la Tanzanie, ainsi que dans plusieurs régions de montagne du Sahara. Son pelage est d'un brun plus foncé que celui du chacma.

    <o:p> </o:p>

    Le babouin jaune est originaire de l'Afrique de l'Ouest, du centre et de l'Est, au sud du Zimbabwe. Les différentes sous-espèces ont toutes le pelage jaune clair et la face noirâtre.

    <o:p> </o:p>

    Une autre espèce bien connue est l'hamadryas d'Afrique du Nord et du sud-ouest de l'Arabie. Il est appelé babouin sacré parce que les anciens Égyptiens l'avaient déifié. Il a la face rose et un long museau ; les mâles ont une longue crinière qui leur couvre le cou et les épaules.

    <o:p> </o:p>

    Le mandrill, un grand babouin de l'Afrique de l'Ouest, a une tête énorme avec une crête et une barbe, et un front presque inexistant. Une autre espèce de l'Afrique de l'Ouest, le drill, est un peu plus petite que le mandrill mais tout aussi peu agressive. Le gélada, le seul primate vraiment herbivore, dort la nuit sur les falaises des gorges du centre de l'Éthiopie.


    Bison<o:p></o:p>

    <o:p></o:p>

     

    Généralités :<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Nom : Bison (un)

    Embranchement : Chordés

    Sous-embranchement : Vertébrés

    Classe : Mammifères

    Sous- classe : Thériens

    Infra-classe : Placentaires

    Ordre : Artiodactyles

    Famille : Bovidés

    Sous-famille : Bovinés

    Genre : Bison

    Taille : Le mâle adulte du bison d'Amérique du Nord fait environ 2 m de haut au niveau de la bosse et entre 2,5, et 3,5 m de long ; la femelle est plus petite. Le bison d’Europe peut atteindre 1,80 m, voir 2 m, au garrot. La femelle est plus petite.

    Poids : Le bison d’Amérique mâle adulte pèse de 850 kg à 1 tonne ; la femelle est plus petite. Le poids moyen du bison d’Europe mâle est d'environ 700 kg (1 tonne au maximum) La femelle pèse entre 350 et 600 kg.

    Nourriture : Le régime alimentaire des bisons est strictement végétarien. Ce sont des ruminants. La consommation journalière d’un bison adulte est d’environ 25 kg d’herbe.
    Tous les bisons aiment l’eau qu’ils utilisent pour boire, se laver et se débarrasser de leurs parasites.

    Milieux : Le bison d'Amérique vit essentiellement dans les steppes nord-américaines du Nord et le bison d'Europe est forestier.

    Sens : Les bisons disposent d’un odorat et d’une ouie très efficaces. Par vent favorable, ils peuvent percevoir un intrus à un ou deux kilomètres.

    Reproduction : Principalement entre juillet et septembre, quand les mâles recherchent les femelles et tâchent d'écarter les rivaux. En période d'accouplement, les mâles ne s'alimentent pas beaucoup et perdent au moins 90 kg. Fertiles de 3 à 15 ans, les femelles donnent naissance aux veaux après 9 mois de gestation. Les cas de jumeaux sont très rares.<o:p></o:p>

    Temps de gestation : La gestation dure de huit à neuf mois.<o:p></o:p>

    Durée de vie : En liberté, un bison vit jusqu’à 20 ans environ et environ 30 ans en captivité.

    Femelle : Dès sa venue au monde, le veau est abondamment léché pendant une demi-heure. Le premier allaitement a lieu une heure après la mise à bas. Le nouveau-né pèse entre 15 et 30 kg. Il goûtera à son premier brin d’herbe 15 jours après sa naissance. Mais, le sevrage n’est effectif qu’au bout de 5 à 8 mois. A un ou deux ans, les jeunes quittent la crèche et rejoignent les hardes de jeunes célibataires. Les femelles, elles, restent au sein de la harde maternelle.

    Petit : Après quelques jours, le petit peut se joindre au troupeau, où il reste avec sa mère jusqu'au printemps suivant.

    Prédateurs : Mis à part l’homme, les prédateurs du bison sont l’ours, occasionnellement le loup et le couguar qui représentent un danger pour les jeunes.

    Cri : Les grognements des bisons s'entendent à faible distance. Le beuglement des mâles en rut, audible à près de 5 km de distance retentit surtout en période d'accouplement.

    Autre : Jusqu'au XIXe siècle, pas moins de 60 millions de bisons vivaient dans les Grandes Plaines, entre le Mexique et le Canada, et on en trouvait quelques-uns à l'est du Mississippi. Ils jouaient un rôle primordial dans l'existence des peuples des Grandes Plaines, qui mangeaient leur chair, utilisaient leur peau et leurs os pour en faire des outils ; même les excréments séchés servaient de combustible. Entre 1830 et 1889, une chasse acharnée menée par les colons blancs en avait réduit le nombre à moins de mille. Actuellement, près de trente mille bisons vivent dans des zones protégées ou dans des ranchs privés et leur effectif s'est accru de manière importante. Pour éviter un obstacle, le bison peut enlever sa tonne de muscles en réalisant des bonds de trois mètres.

    <o:p> </o:p>

    1- Présentation<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Bison, grand mammifère bovidé sauvage caractérisé par son cou bossu et son grand collier de fourrure laineuse. Le bison est originaire d'Eurasie, où il était fréquemment la proie des chasseurs du paléolithique. C'est l'un des rares bovidés à être passé d'un continent à l'autre avant la formation du détroit de Béring à l'époque préhistorique. Le bison s'est ainsi répandu en Amérique du Nord, où survivent deux sous-espèces, le bison de plaine et le bison des bois. Le bison d'Europe, plus grand mais plus léger que le bison d'Amérique, est presque éteint ; on en trouve encore quelques-uns dans les parcs naturels et les zoos.

    <o:p> </o:p>

    Le bison d'Amérique est plus grand mammifère terrestre d'Amérique du Nord, où il est habituellement appelé « buffalo ». Le bison se caractérise par une bosse située au-dessus des épaules, de courtes cornes pointues présentes chez les deux sexes, courbées vers l'extérieur et vers le haut partant des côtés de la tête massive, et un arrière-train assez mince. La tête, le cou, les pattes de devant, et la partie avant du corps ont un épais manteau de poils longs et sombres. La partie arrière du corps est couverte de poils beaucoup plus courts. Le mâle adulte porte en général une barbe noire d'environ 30 cm de long.

    <o:p> </o:p>

    Les bisons vivent généralement en groupes, à l'exception des vieux mâles qui sont solitaires. La plus grande partie de l'année, les femelles et les jeunes forment de petites bandes avec lesquelles les mâles immatures peuvent rester. Les mâles adultes ont leur propre groupe. Les bandes peuvent s'associer au printemps, ou en automne, en grands troupeaux à la recherche de nourriture ou d'eau.


    Blaireau<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Généralités :<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Nom : Blaireau (un)

    Embranchement : Chordés

    Sous-embranchement : Vertébrés

    Classe : Mammifères

    Sous- classe : Thériens

    Ordre : Carnivores

    Sous-ordre : Caniformes

    Famille : Mustélidés

    Sous-famille : Mélinés

    Genre : Meles

    Taille : De 60 à 90cm.

    Poids : Une vingtaine de kilogrammes.

    Nourriture : Il est omnivore : son régime habituel se compose de fruits, de racines, de faines, d'œufs, d'oisillons, de petits quadrupèdes, de grenouilles, d'escargots, de vers et d'insectes. Il se nourrit également de miel et de larves, de guêpes et d'abeilles sauvages ; le pelage hirsute du blaireau le protège contre les piqûres.

    Milieux : Le blaireau d'Eurasie se trouve dans presque toute l'Europe au sud du cercle polaire. Le blaireau d'Amérique est originaire de l'ouest de l'Amérique du Nord.

    Sens : Comme la vue des blaireaux est mauvaise, ils comptent sur leur odorat et leur ouïe.

    Reproduction : À l'âge de 2 ans les blaireaux sont en âge de se reproduire. L'époque de la reproduction se déroule principalement du mois de janvier au mois de mars. Une femelle peut s'accoupler avec plusieurs mâles d'un même clan et peut être réceptive à d'autres périodes de l'année. L'ovule fécondé reste en attente pendant 10 mois avant de se fixer dans l'utérus. Les petits, de 2 à 7, naîtront l'année suivante en février - mars.<o:p></o:p>

    Temps de gestation : La période de gestation à proprement parler ne dure que deux mois environ.<o:p></o:p>

    Durée de vie : Une quinzaine d’années.

    Femelle : La femelle, est appelée blairelle.

    Petit : Les petits sont les blaireautins. La portée restera avec la mère dans le terrier, car comme beaucoup de petits de mammifères à leur naissance, ils ne sont pas en mesure de se déplacer et n'ont pas suffisamment de pelage pour se protéger du froid. Ils ont les yeux fermés. Ils commenceront à sortir du terrier familial vers l'âge de un mois et demi, et seront allaités pendant 3 mois.

    <o:p> </o:p>

    1- Présentation<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Blaireau, mammifère vivant dans les bois, carnassier et plantigrade, caractérisé par des pattes courtes et fortes, des pieds allongés et des ongles puissants adaptés au fouissage. Les blaireaux ont une fourrure épaisse très caractéristique. Ils vivent dans des terriers qui peuvent être habité des dizaines, voire des centaines d'années, remanié de génération en génération. Ils sont de mœurs surtout nocturnes. Leurs glandes périnéales émettent une forte odeur. Leur fourrure a une certaine valeur et leurs poils servent à fabriquer des brosses et des pinceaux.

    <o:p> </o:p>

    Le blaireau d'Europe mesure jusqu'à 90 cm de long. Il vit dans les bois ou les forêts et creuse un terrier profond où il passe l'hiver.

    Le blaireau d'Amérique est long d'environ 60 cm, il a un corps ramassé et large et des pattes antérieures pourvues de longues griffes. Il habite un terrier profond qu'il creuse à flanc de colline. Sa fourrure est grise avec des taches brunes ; sa tête est brune avec une bande blanche qui part de l'arrière du nez et court le long de la colonne vertébrale. Il présente aussi quelques marques blanches autour des oreilles et des yeux. Il se nourrit principalement de spermophiles et d'autres animaux nuisibles. Dans la même sous-famille, on trouve le teledu de Java et le blaireau des sables, du nord-est de l'Inde. Le blaireau mange-miel, ou ratel, d'Afrique appartient à une autre sous-famille.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :