• Mammifères terrestre - M

    *M*

    Liste : mandrill ; marmotte ; mouflon

    Mandrill<?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p></o:p>

    <o:p></o:p>

     

    Généralités :<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Nom : Mandrill (un)

    Embranchement : Chordés

    Sous-embranchement : Vertébrés

    Classe : Mammifères

    Ordre : Primates

    Famille : Cercopithécidés

    Genre : Mandrillus

    Taille : Il mesure de 56 à 81 cm

    Poids : La femelle pèse 11,5 kg, le mâle, 27 kg

    Nourriture : Ils se nourrissent de fruits, de racines et de bulbes ramassés au sol. Insectes, invertébrés divers et parfois petits mammifères améliorent l’ordinaire de leur régime alimentaire.

    Milieux : Les mandrills habitent les clairières et les zones rocheuses au cœur des forêts denses du Cameroun, de la Guinée équatoriale et du Gabon.

    Sens : Il possède une vue, une ouïe et un odorat excellents.

    Reproduction : Si un mandrill est vaincu dans un combat entre mâles, il perd non seulement la femelle qu'il convoitait mais également ses signes extérieurs de virilité: un mandrill défait par un rival voit son pelage s'éclaircir. L’accouplement a lieu toute l’année. La femelle a un cycle menstruel de 35 jours avec une période d’ovulation de 6 jours environ. En général, la mère met bas un seul petit. La maturité sexuelle n'intervient qu'à partir de 4 ans.<o:p></o:p>

    Temps de gestation : La gestation dure 7 mois et demi.<o:p></o:p>

    Durée de vie : Le mandrill peut vivre près de 50 années en captivité.

    Prédateurs : Ils craignent le léopard.

    Cri : Les femelles et les petits émettent des cris perçants. Le mâle dominant signale sa présence par un cri très grave.

    <o:p> </o:p>

    1- Présentation<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Mandrill, singe d’Afrique de la famille des babouins. Grand et massif, le mandrill possède un museau allongé, nu et à la vive coloration dépendant du sexe et de l’âge.

    <o:p> </o:p>

    Chez les grands mâles adultes, l’arrête du nez et les narines sont rouge vif, tandis que les côtés sont bleus. La tête et le cou portent une crinière épaisse. La barbe est jaune orangée. Les fesses sont nues et elles aussi très colorées, en bleu et rouge chez le mâle.

    <o:p> </o:p>

    Ils ne grimpent aux arbres qu’en cas de danger. C’est néanmoins là qu’ils passent leurs nuits.

    Les mandrills vivent en bandes très bruyantes pouvant dépasser 50 individus.


    Marmotte<o:p></o:p>

    <o:p></o:p>

     

    Généralités :<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Nom : Marmotte (une)

    Embranchement : Chordés

    Sous-embranchement : Vertébrés

    Classe : Mammifères

    Sous- classe : Thériens

    Infra-classe : Placentaires

    Ordre : Rongeurs

    Sous-ordre : Sciuromorphes

    Famille : Sciuridés

    Genre : Marmota

    Taille : Il mesure 60 cm de long et sa queue touffue peut atteindre 25 cm.

    Poids : De 3 à 6 kg environ.

    Nourriture : La marmotte est principalement herbivore bien qu’il lui arrive de se régaler d’insectes ou de ver de terre. Elle aime également les fruits.

    Milieux : On la trouve en Amérique du Nord, en Europe et en Asie.

    Sens : La marmotte possède un excellent odorat qui lui permet de détecter le moindre intrus. Elle a d'autre part une vue perçante et une ouïe très fine, cette dernière étant même considérée comme son sens le plus développé.

    Reproduction : Environ deux semaines après la fin de l’hibernation, la saison des amours commence. La parade amoureuse consiste en une sorte de danse durant laquelle les deux partenaires, face à face, sautillent en se donnant de petites tapes.
    En principe, le mâle dominant est sensé être le seul géniteur. La réalité est toute autre puisque les analyses génétiques ont prouvé que 20% des bébés d’une famille n’étaient pas de lui.<o:p></o:p>

    La femelle qui va avoir ses petits aménage douillettement son terrier et en obstrue l’entrée. Personne n’a le droit d’y pénétrer. Elle met au monde quatre ou cinq marmottons.<o:p></o:p>

    Temps de gestation : 1 mois.<o:p></o:p>

    Durée de vie : Sa longévité est exceptionnelle pour un animal de cette taille : 15 à 20 ans.

    Petit : Les petits naissent nus et aveugles. Ils ne pèsent pas plus de trente grammes. Vers l'âge de trois semaines, les marmottons commencent à ouvrir les yeux et leurs incisives percent. Leur duvet est petit à petit remplacé par une fourrure blonde ou grise, très soyeuse.<o:p></o:p>

    II semble que les marmottes n'aient pas des petits chaque année mais tous les deux ans.<o:p></o:p>

    Les marmottons tètent leur mère pendant environ 2 mois. Les petits grossissent très vite.<o:p></o:p>

    Quand ils sortent du terrier, les marmottons ne pensent qu’à jouer. Toute la famille veille sur les jeunes et participent à leur éducation. Le jeune n’atteindra sa taille adulte que vers 3 ans. A la maturité, c’est-à-dire vers 2 ans, les marmottes doivent quitter leur famille pour fonder leur propre foyer. Avec de la chance, après une période de solitude, la marmotte pourra se faire adopter par une autre colonie. Si c’est un mâle, il arrivera peut-être à détrôner le mâle dominant, ce qui est sa seule chance de fonder une famille.

    Cri : Leur cri est un sifflement perçant.

    Autre : La marmotte possède deux paires d'incisives, en haut et en bas de sa mâchoire, qui poussent sans arrêt. Chaque dent s'use en permanence sur celle qui lui fait face, ce qui permet à la marmotte de garder des dents de longueur égale tout au long de sa vie. Ses incisives sont de véritables ciseaux à bois qui lui servent à couper et à ronger. Elles sont recouvertes à l'avant d'un émail très dur.

    Selon le folklore américain, si la marmotte sort d’hibernation le 2 février et voit son ombre, l’hiver glacial se poursuivra encore pendant six semaines.

    <o:p> </o:p>

    1- Présentation<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Marmotte, mammifère rongeur aux formes lourdes, caractérisé par un museau arrondi, des oreilles courtes, une queue courte et touffue, de courtes pattes et une fourrure rêche. Les marmottes vivent dans des terriers et hibernent ; la durée de l'hibernation dépend de la rigueur du climat.

    <o:p> </o:p>

    La marmotte commune d'Europe, ou marmotte des Alpes, se trouve sur les sommets des Alpes et des Pyrénées, entre 1 000 et 3 000 m. La marmotte des steppes, ou bobac, vit en Europe de l'Est et en Asie. La marmotte commune de l'est de l'Amérique du Nord est le woodchuck. Cet animal est gris ou brun, avec une coloration noire ou brune sur le dos, plus pâle sur le ventre. La marmotte siffleuse, ou marmotte à poils blancs, est une espèce plus grande, gris et blanc, que l'on trouve au nord-ouest de l'Amérique du Nord. La marmotte à ventre jaune se trouve du sud-ouest du Canada au Nouveau-Mexique.


    Mouflon<o:p></o:p>

    <o:p></o:p>

     

    Généralités :<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Nom : Mouflon (un)

    Embranchement : Chordés

    Sous-embranchement : Vertébrés

    Classe : Mammifères

    Sous- classe : Thériens

    Infra-classe : Placentaires

    Ordre : Artiodactyles

    Famille : Bovidés

    Genre : Ovis

    Taille : D’environ 60 à 130 cm.

    Poids : Leur poids est très variable selon les espèces : d’un peu plus de 20 kg pour le mouflon d’Europe à plus de 200 kg pour le grand mouflon de Marco Polo.

    Nourriture : Les mouflons sont herbivores.

    Milieux : Les mouflons vivent toujours dans des régions montagneuses. On en trouve en Europe (Alpes, Pyrénées, Corse) en Amérique du Nord (Alaska, Canada, Montagnes rocheuses, et jusqu'en Californie), ainsi qu'en Asie sur toute la ceinture montagneuse s'étendant de l'Altaï à l'Himalaya.<o:p></o:p>

    Sens : L'ouie et l'odorat servent une vue excellente.<o:p></o:p>

    Reproduction : C'est en novembre et en décembre la saison des amoureux. Des luttes arrivent fréquemment entre dans un même troupeau. Si deux mâles choisissent la même femelle, ils vont se battre pour elle. Pour commencer ils se regardent dans les yeux pour mesurer leur regard. L'un après l'autre baissent la tête, pour montrer leurs énormes cornes. Puis, ils commencent la bataille avec des grognements et des souffles de colère. Quelques fois, l'adversaire donne des coups de pied. Si aucun ne veut céder, ils se préparent à un vrai combat cornes à cornes. La maturité sexuelle intervient relativement tôt, entre un an et un an et demi, mais les femelles sont peu prolifiques : la naissance unique est la règle quasi générale.

    Temps de gestation : La gestation dure environ six mois.<o:p></o:p>

    Durée de vie : Environ 15 ans

    Femelle : La femelle allaite son petit pendant six mois également.

    Petit : Ils sont capables de gambader quelques heures après leur naissances. Ils atteignent leur maturité à 18 mois. Les jeunes restent dans le troupeau maternel, mais les mâles en sont progressivement chassés et rejoignent des groupes de célibataires.

    Cri : Le mouflon bêle.

    <o:p> </o:p>

    1- Présentation<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Mouflon, mammifère ongulé montagnard dont il est un des représentants sauvages les plus connus. Les mouflons sont des animaux particulièrement rustiques, résistants et parfaitement adaptés au froid ou à l’aridité. Très agiles, ils sont capables de se déplacer par bonds, même dans des régions très escarpées et glissantes.

    <o:p> </o:p>

    Leur allure générale est plutôt compacte, avec des pattes assez courtes. Un mouflon d’Amérique adulte peut mesurer en moyenne 1 m de hauteur au garrot et peser entre 80 et 155 kg. Les mâles sont, en général, plus grands que les femelles, et disposent de cornes bien plus développées. Ces dernières poussent pendant toute la vie et servent au cours des combats pour la conquête des femelles. Chez le mouflon d’Amérique, elles peuvent atteindre 130 cm de long chez le mâle, tandis qu’elles dépassent rarement 38 cm chez la femelle. La robe des mouflons varie du blanc au brun foncé selon les espèces.

    <o:p> </o:p>

    Le mouflon d’Amérique se rencontre dans l’ouest de l’Amérique du Nord, le mouflon de Dall au nord du Canada et en Alaska, le mouflon oriental dans l’ouest de l’Asie, le mouflon urial en Afghanistan et au Pakistan, et le mouflon argali dans l’est de l’Asie. Le mouflon d’Europe est une espèce endémique de la Corse et de la Sardaigne ; menacé à cause de la disparition de son habitat (incendies), il survit dans les réserves et les parcs nationaux. Il a été introduit dans d’autres montagnes européennes, où il est le seul ovin sauvage.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :