• Oiseaux - P

    *P*

    Liste : paon ; perroquet ; perruche ; pétrel ; pie ; pingouin ;


    Paon<?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p></o:p>

    <o:p></o:p>

     

    Généralités :<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Nom : Paon (un)

    Embranchement : Chordés

    Sous-embranchement : Vertébrés

    Classe : Oiseaux

    Ordre : Galliformes

    Famille : Phasianidés

    Genre : Pavo et Afropavo

    Taille : Paon bleu : Le mâle mesure 90 cm à 1,10 m sans sa queue, atteignant 3 m en tout. La femelle mesure 86 cm.

                 Paon spicifère : 100 à 180 cm.

    Poids : Le mâle pèse environ 3,8 à 5 kg et la femelle environ 1 kg.

    Nourriture : Dans leur milieu naturel, ils ont un régime omnivore à base de vers, d'insectes, de petits serpents et de graines.

    Milieux : Deux des trois espèces de paons sont originaires d'Asie : le paon bleu et le paon spicifère, ou paon vert. La troisième, le paon du Congo, n'existe que dans les forêts de la République démocratique du Congo, et n'a été découverte qu'en 1936. Il en existe des populations sauvages aux îles Hawaii.

    Reproduction : C’est au moment de la saison des amours que le mâle doit se constituer un petit harem. A cette occasion, faire la roue constitue le clou du spectacle lors de la parade nuptiale. Aucune femelle ne peut résister à tant de magnificence. Pendant la nidification, il vit en petit groupe composé du mâle et de quelques femelles. Après la ponte, il peut parfois vivre en petit groupe familial ou vivre seul. La femelle pond, entre janvier et octobre selon les régions, 4 à 8 œufs une fois par an. Le nid est creusé dans une cavité protégée par un épais fourré. <o:p></o:p>

    Temps de gestation : La femelle couve ses œufs pendant 28 à 32 jours.<o:p></o:p>

    Durée de vie : Un paon peut vivre 10 à 15 ans.

    Petit : Leur queue est entièrement formée à l’âge de trois ans. Elle continue encore à pousser pendant deux ou trois ans mais disparaît à chaque mue estivale. A l’âge de 6 ans, elle peut atteindre 1,60 m.

    Cri : Le rituel nuptial s’accompagne d’un cri puissant qui ressemble à « léon-léon ». Les Indiens l’appellent « minh-ao » que l’on peut traduire par « la pluie va tomber ».

    Autre : Le paon bleu a été domestiqué, dans de nombreuses régions du monde, en particulier comme oiseau d'ornement, depuis près de deux mille ans mais aussi pour monter la garde à cause de son cri bruyant qui ressemble à un fort miaulement. Une variété de paon blanc a été produite par sélection. Le paon n’effectue aucune migration.

    <o:p> </o:p>

    1- Présentation<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Paon, oiseau caractérisé par la traîne de longues plumes que porte le mâle. C'est un oiseau qui vole peu. L'appellation « paon » groupe trois espèces appartenant à la famille du faisan. La traîne du mâle masque une queue en réalité courte. Elle peut être déployée lorsque le mâle se pavane et fait la roue. Les femelles n'ont pas de traîne et leurs couleurs sont moins vives.

    <o:p> </o:p>

    Les paons construisent leur nid sur le sol ou dans les branches inférieures des arbres. S'ils vivent au sol dans la journée, ils se perchent pour la nuit.

    <o:p> </o:p>

    Les paons d'Asie sont réputés pour leur traîne resplendissante. Chez le paon bleu, le plumage chatoyant, généralement vert et or, est tacheté d'ocelles d'un bleu éclatant, appelé « bleu paon ». On retrouve ce même bleu sur sa tête, son cou, sa poitrine et sa crête. Chez le paon vert, la tête, le cou et le ventre sont verts.

    <o:p> </o:p>

    Le paon du Congo est le seul vrai faisan qui habite l'Afrique. Il ne fréquente que les régions centrale et orientale de la République démocratique du Congo, où il est protégé par la loi. Il est plus petit que les espèces d'Asie.


    Perroquet<o:p></o:p>

    <o:p></o:p>

     

    Généralités :<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Nom : Perroquet (un)

    Embranchement : Chordés

    Sous-embranchement : Vertébrés<o:p></o:p>

    Classe : Oiseaux

    Ordre : Psittaciformes

    Famille : Psittacidés

    Sous-famille : • les cacatuinés groupent les cacatoès ;

    • les nestorinés sont représentés par les nestors, ou kéas, perroquets d’une  cinquantaine de centimètres de haut au plumage brun sombre et vert que l’on ne trouve qu’au sud de la Nouvelle-Zélande. Les nestors sont omnivores : ils consomment des fruits, des graines, des vers et des insectes et sont volontiers charognards ;

    • les loriinés rassemblent les loris et les loriquets ;

    • les psittacinés forment la sous-famille qui compte le plus grand nombre d’espèces. Ils réunissent les grands perroquets comme les aras, le perroquet gris, ou jaco, connu comme animal familier, les perruches, les inséparables, etc. <o:p></o:p>

    Taille : La taille des perroquets est très variable. Les plus petits sont les micropsittes : le perroquet pygmée à tête beige de Nouvelle-Guinée mesure 8,4 cm de long, et la perruche pygmée de Bruijin, qui vit dans divers archipels de l’ouest du Pacifique, ne dépasse pas 9 cm. L'ara hyacinthe est le géant du groupe : il peut atteindre 1 m. Le célèbre perroquet gris, ou jaco, très répandu comme animal de compagnie, mesure une trentaine de centimètres. Il a un plumage gris clair, le ventre blanc, et une courte queue rouge vif.<o:p></o:p>

    Poids : De plusieurs centaines de grammes à plusieurs kilos.

    Nourriture : Les perroquets se nourrissent de fruits, de graine et du nectar des fleurs.

    Milieux : Les perroquets sont des oiseaux des régions chaudes, tropicales et subtropicales. Seules quelques espèces atteignent des régions plus septentrionales. L'Amérique du Sud, l'Australie et la Nouvelle-Guinée, avec ses îles avoisinantes, abritent le plus grand nombre d'espèces. Peu de perroquets vivent en Afrique ou sur le continent asiatique.<o:p></o:p>

    Défense : Le perroquet mord.<o:p></o:p>

    Sens : Les perroquets ont une très bonne ouïe et une bonne vue mais un odorat et un goût peu développés.<o:p></o:p>

    Reproduction : Les perroquets nichent le plus souvent dans des trous d'arbres, des tertres de termites, des cavités de rochers ou dans des tunnels. La perruche moine d'Amérique du Sud est une exception : elle construit un grand nid de brindilles. Les femelles pondent des œufs ronds de couleur blanche, au nombre de 2 à 8 selon les espèces

    Temps de gestation : entre 20 et 30 jours<o:p></o:p>

    Durée de vie : Certaines espèces de perroquets peuvent vivre jusqu'à 60 ans ou plus.

    Petit : Les petits restent au nid pendant 2 mois

    Menaces : La destruction galopante de leur habitat et leur capture comme oiseaux de cage, soit en raison de la beauté de leur plumage, soit pour leurs capacités d’imitation, font que de nombreuses espèces de perroquets sont aujourd’hui des espèces menacées de disparition. Chaque année, des milliers d'oiseaux sont exportés vers l'Europe et l'Amérique du Nord, légalement et illégalement, et beaucoup ne survivent pas au voyage. Dans presque tous les pays, la capture, l'exportation et l'importation de perroquets font l'objet d'une réglementation très stricte, mais l’application de ces lois est souvent difficile. Seuls les perroquets qui ont été élevés en captivité devraient devenir des oiseaux de compagnie.

    Cri : Dans la nature, les perroquets communiquent entre eux en permanence par des cris perçants et des claquements de langue ; les troupes d’oiseaux sont particulièrement bruyantes. Ceux-ci ne semblent pas toutefois, dans leur milieu naturel, imiter des sons ou les voix d’autres oiseaux. En revanche, en captivité, les perroquets sont capables de reproduire la voix humaine, ainsi que de nombreux autres sons. Le meilleur imitateur est le perroquet gris d'Afrique.

    Autre : Une étude a été faite récemment pour évaluer l'intelligence de ces perroquets sur un spécimen de gris du Gabon nommé Alex. Cette étude laisse penser que le perroquet gris est aussi intelligent qu'un dauphin ou un grand singe. Il peut en effet reconnaître les formes, les couleurs, les matières, et les associer. Vous pouvez arriver à converser avec un perroquet grâce à une forme de dressage appelée modèle-rival, impliquant deux personnes, dont le dresseur. Le perroquet Alex détient le record de mots appris, qui s'élève à près de 800 mots.

    <o:p> </o:p>

    1- Présentation<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Perroquets, oiseaux tropicaux aux couleurs chatoyantes dont on connaît environ 340 espèces, comprenant les cacatoès, les loris, les inséparables, les aras et les perruches.

    <o:p> </o:p>

    2- Caractéristiques<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Les perroquets sont dotés d’un bec fort et crochu, dont la mandibule supérieure dépasse de la mandibule inférieure et se recourbe vers le bas. Ils ont de petites pattes dont deux doigts sont tournés vers l’arrière. Leur démarche est maladroite au sol, mais ce sont d'excellents grimpeurs qui s’aident de leur bec pour se hisser sur une branche supérieure. Chez la plupart des perroquets, la langue est très charnue et cornée en surface ; ils l'utilisent adroitement pour manipuler les graines, qui, avec les fruits, constituent la base de leur alimentation. La langue des loris est plus longue et son extrémité, semblable à une brosse, leur permet de se nourrir du nectar des fleurs.

    De nombreuses espèces sont sociables et vivent en troupes nombreuses et tapageuses.

    <o:p> </o:p>

    3- Reproduction<o:p></o:p>

     

    Chez de nombreuses espèces de perroquets, le mâle et la femelle s’accouplent pour la vie. Le cas le plus connu est celui des inséparables, qui passent leur temps blottis l’un contre l’autre sur les branches.

    <o:p> </o:p>

    4- Intelligence<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Les perroquets semblent être des animaux très intelligents. Des recherches menées sur le perroquet gris, visant à lui faire apprendre des mots et des phrases du langage humain, ont montré qu’il est capable de comprendre le sens de phrases simples comme « j’ai faim », « j’ai soif » ou « caresse-moi » et de les utiliser à bon escient. En outre, au bout de quelque temps, un des spécimens étudiés a appris tout seul, spontanément, à employer le mot « non » pour refuser des choses. Or, il a été démontré que la compréhension et l’utilisation de la négation requièrent une capacité d’abstraction élevée.

    <o:p> </o:p>

    5- Répartition et diversité<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Essentiellement arboricoles, les perroquets présentent souvent des dominantes vertes. Toutefois, il existe de nombreuses exceptions. Beaucoup d’espèces ont des plumages à coloris rouge, et chez quelques oiseaux américains, les teintes majoritaires sont le bleu ou le jaune. Le magnifique ara hyacinthe, dont quelques spécimens survivent dans certaines régions du Brésil, de la Bolivie et du Paraguay, est entièrement bleu. Les perroquets les plus colorés sont les loris. Leur couleur dominante est le vert, mais il n'est pas rare de voir du violet, du brun, du jaune et du noir. Les cacatoès sont généralement blancs ou noirs avec des taches jaunes, rouges ou roses. Chez le grand éclectus, le mâle et la femelle présentent des coloris très différents — ils ont d’ailleurs longtemps été pris pour deux espèces différentes. La femelle est rouge, bleue et jaune, tandis que le mâle est presque uniformément vert (de façon exceptionnelle dans le règne animal, la femelle est donc beaucoup plus voyante que le mâle).


    Perruche<o:p></o:p>

    <o:p></o:p>

     

    Généralités :<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Nom : Perruche (une)

    Embranchement : Chordés

    Sous-embranchement : Vertébrés

    Classe : Oiseaux

    Ordre : Psittaciformes

    Famille : Psittacidés

    Sous-famille : On les trouve dans les sous-familles des platycercinés, des psittaculinés et des arinés.

    Taille : De 30 à 40 cm environ selon les espèces.

    Poids : De 100 à 200 grammes environ selon les espèces.

    Nourriture : Les perruches se nourrissent de petites graines dures, de boules de gui, de fruits, de fleurs, de nectar, d'insectes et de larves.<o:p></o:p>

    Milieux : On les trouve en Amérique du Sud, en Afrique, en Australie, en Asie et jusqu’au Tibet, à plus de 3 000 m d’altitude. Elles fréquentent les milieux plutôt ouverts, comme la savane.

    Sens : Elles possèdent une ouïe excellente, des nerfs gustatifs sensibles, un odorat semblable au nôtre et un sens tactile hautement développé.

    Reproduction : Elles nichent dans des trous d’arbres, exceptée la perruche-souris d’Amérique du Sud, qui niche en communauté dans un nid de brindilles et de paille. Chez cette espèce, plusieurs dizaines de couples se rassemblent pour construire un énorme tas de branchettes à la cime d’un arbre, dans lequel chaque couple a sa chambre avec son entrée particulière. Ces nids collectifs peuvent mesurer jusqu’à 3 m de diamètre.

    Temps d’incubation : De 20 à 25 jours environ.<o:p></o:p>

    Durée de vie : De 30 à 40 ans environ selon les espèces.

    Cri : Les perruches jacassent, sifflent.

    Autre : Les perruches sont élevées en captivité depuis l’Antiquité : les Égyptiens apprivoisaient déjà les perruches à collier.

    <o:p> </o:p>

    1- Présentation<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Perruche, petit perroquet aux couleurs vives.

    <o:p> </o:p>

    Aujourd’hui, les perruches ondulées, originaires du centre de l’Australie, sont les plus connues et sont élevées dans le monde entier. À l’état sauvage, elles sont de couleur jaune-vert avec des traits ondulés noirs, mais les éleveurs ont créé des variétés présentant de nombreuses couleurs différentes et qui font l’objet d’un commerce international. Des espèces ont déjà probablement disparu, comme la perruche de paradis. D’autres sont très menacées, comme la perruche à ailes d’or, la perruche à ventre orange et la perruche nocturne.


    Pétrel<o:p></o:p>

    <o:p></o:p>

     

    Généralités :<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Nom : Pétrel (un)

    Embranchement : Chordés

    Sous-embranchement : Vertébrés

    Classe : Oiseaux

    Ordre : Les pétrels appartiennent à l’ordre des procellariiformes.

    Famille : Les pétrels appartiennent à la famille des procellariidés. Les pétrels tempête forment la famille des hydrobatidés.

    Genre : Les pétrels tempête sont classés en plusieurs genres, dont Hydrobates, Oceanites, Oceanodroma et Pelagodroma.

    Taille : La plus petite espèce mesure une vingtaine de centimètres et deux pétrels géants mesurent 90 cm de long environ.

    Poids : D’une centaine de grammes à environ 5 kg selon les espèces.

    Nourriture : Ils se nourrissant de plancton, de poissons et de céphalopodes (seiches, calmars…).

    Milieux : Ces oiseaux vivent sur les côtes de l'océan Atlantique et sur l'océan lui-même. Mais ils passent la majorité de leur temps à voler à la surface de l'eau dans le but de trouver des déchets et des restes de poissons morts. En automne ils vont au Nord-Ouest de l'Europe pour se reproduire. La majorité des pétrels vivent au Québec dans la vallée du St-Laurent.

    Sens : Ils ont un odorat développé.

    Reproduction : La reproduction se fait généralement sur le rivage de l'océan Atlantique dans les environs du mois de mai. Les pétrels se font un petit trou dans une falaise et pondent un oeuf par année. Les deux parents se chargent de l’incubation.

    Temps d’incubation : L'incubation dure environ 50 jours.<o:p></o:p>

    Durée de vie : Environ 30 ans voir plus.

    Petit : Une fois l'oeuf éclos, les parents lui enseignent à voler, mais il ne pourra voler qu'à l'age de huit mois.<o:p></o:p>

    Menace : Les pétrels, de par leur mode de vie, sont très vulnérables aux pollutions marines par les hydrocarbures, ainsi qu’aux prises accidentelles de la pêche à la palangre. Le pétrel de Bulwer, qui niche en Europe, figure sur les listes de la Convention de Berne relative à la conservation de la vie sauvage et du milieu naturel de l’Europe (1979).

    Cri : Selon les espèces et les situations les pétrels émettent de nombreux sons.

    <o:p> </o:p>

    1- Présentation<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Pétrel, oiseau marin proche des puffins, piscivore et excellent voilier.

    <o:p> </o:p>

    2- Pétrels<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Les pétrels sont des oiseaux au vol très puissant, dotés de longues ailes. Leur bec est fortement crochu et leurs narines tubulaires rapprochées.

    <o:p> </o:p>

    Les pétrels passent la plus grande partie de l’année en mer, en dehors de la période de reproduction. Ils se reposent et dorment sur l’eau. La plupart nichent en colonies, et la femelle ne pond généralement qu’un seul œuf par an. En France, le fulmar se reproduit du Pas-de-Calais à la Normandie et en Bretagne.

    <o:p> </o:p>

    3- Pétrels tempête <o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Également appelés océanites, les pétrels tempête doivent leur nom à leur capacité à voler et à marcher sur l’eau à la recherche de poissons et de céphalopodes (pieuvres, seiches…) même si la mer est démontée. On en distingue usuellement une vingtaine d’espèces. Les pétrels tempête sont des oiseaux de petite taille : ils n’excèdent pas 26 cm de long ; un Hydrobates pelagicus peut ne mesurer que 14 cm.

    <o:p> </o:p>

    Les pétrels tempête passent le plus clair de leur temps en haute mer, ne gagnant le milieu terrestre que pour se reproduire. Ils établissent leurs nids sur de petites îles isolées, où ils ne connaissent pas de prédateurs. Les couples se forment généralement pour la vie, et la femelle pond, à partir de l’âge de quatre ou cinq ans, un œuf unique chaque année.

    <o:p> </o:p>

    Les pétrels tempête présents en Europe sont tous inscrits sur les listes d’espèces à protéger de la Convention de Berne.


    Pie<o:p></o:p>

    <o:p></o:p>

     

    Généralités :<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Nom : Pie (une)

    Embranchement : Chordés

    Sous-embranchement : Vertébrés

    Classe : Oiseaux

    Ordre : Passériformes

    Famille : Corvidés

    Sous-famille : Corvinés

    Taille : La pie bavarde mesure entre 44 et 55 cm ; la pie à bec jaune est plus petite.

    Poids : 200 à 300 grammes.

    Nourriture : Elles sont omnivores. Elles se nourrissent d'insectes et autres invertébrés, de couvées et d'œufs d'autres oiseaux, de tout petits mammifères, de feuilles, de fruits et de cadavres d'animaux. L'hiver, on peut les voir aux alentours des décharges publiques.

    Milieux : La pie bavarde est largement répandue dans les régions tempérées d'Eurasie et en Amérique du Nord, tandis que la pie à bec jaune ne vit qu'en Californie, à l'ouest de la sierra Nevada. Ces oiseaux vivent dans les campagnes, dans des régions partiellement boisées ou des terres cultivées.

    Reproduction : Le couple construit un nid en hauteur dans des arbres ou des buissons. Ce nid, constitué de branches sèches, renforcés de crins et de brindilles, est complété par une sorte de toit destiné à le protéger. Parfois, le nid est également décoré d'objets brillants par lesquels la pie est attirée. Sa forme très ronde peut être confondue avec une boule de gui. La femelle pond de trois à dix œufs qu'elle couve seule. Leur couleur varie, généralement bleu verdâtre marbré de taches sombres.

    Temps d’incubation : un peu moins de trois semaines<o:p></o:p>

    Durée de vie : Une quinzaine d’années environ.

    Petit : Après l'éclosion, les petits restent au nid durant quatre semaines environ. Ce sont les deux parents qui les nourrissent.

    Cri : La pie agasse, bavarde, jacasse, jase.

    <o:p> </o:p>

    1- Présentation<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Pie, nom usuel de plusieurs oiseaux de la famille des corvidés.

    <o:p> </o:p>

    Certaines espèces sont bicolores, noir et blanc, avec une longue queue étagée de couleur noire aux reflets lumineux.

    <o:p> </o:p>

    La pie bleue a la tête noire, le dos gris rosé, et le ventre d’un fauve pâle ; les ailes et la queue sont bleus. On ne la trouve que dans l'ouest de l'Espagne et au Portugal.


    Pingouin<o:p></o:p>

    <o:p></o:p>

     

    Généralités :<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Nom : Pingouin (un)

    Embranchement : Chordés

    Sous-embranchement : Vertébrés

    Classe : Oiseaux

    Ordre : Charadriiformes

    Famille : Laridés

    Sous-famille : Alcidés

    Genre : Alca

    Taille : Le petit pingouin mesure une quarantaine de centimètres de long.

    Poids : Il pèse 700 g environ.

    Nourriture : Il se nourrit de poissons, qu’il pourchasse à la nage, de mollusques et de crustacés.

    Milieux : Le pingouin passe la plus grande partie de l’année en pleine mer, au large des côtes nord-atlantiques. Au printemps, il se rend sur ses sites de nidification, sur les falaises et les rochers des côtes d’Amérique du Nord et d’Europe, de la Scandinavie jusqu’à la Bretagne. Il installe souvent ses colonies à proximité de celles des guillemots.

    Reproduction : L'unique oeuf de l'unique ponte est déposé à même la roche. L'oeuf est conique afin d'éviter un roulé-boulé dans la mer en contrebas. La couvaison est assurée alternativement par les 2 partenaires.

    Temps d’incubation : De 26 à 32 jours.<o:p></o:p>

    Durée de vie : Environ 20 ans.

    Petit : Les jeunes sont semi nidifuges et quittent la colonie généralement au bout de 3 semaines.

    Cri : Le pingouin jabote.

    Menaces : Espèce en danger en France. La population actuelle située en Bretagne compte environ 25 couples (alors qu'elle atteignait un maximum de 500 couples au milieu des années 60!). Avec un très fort déclin, le Pingouin torda est l'oiseau marin le plus menacé de France. La régression est due essentiellement aux captures accidentelles dans les filets maillants (les oiseaux meurent noyés) et aux pollutions aux hydrocarbures (dégazages et marées noires).

    Autre : C’est un oiseau qui a conservé la capacité à voler, contrairement au manchot avec lequel il est souvent confondu.

    <o:p> </o:p>

    1- Présentation<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Pingouin, oiseau marin de l’Atlantique Nord, proche du guillemot et du macareux. Il n’existe qu’une seule espèce actuelle de pingouin, le petit pingouin ou pingouin torda (souvent appelé gode au Québec).

    <o:p> </o:p>

    2- Caractéristiques<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Son dos est noir, son ventre blanc, et son bec robuste, comprimé latéralement, noir rayé de blanc. Sa queue et ses ailes sont courtes et sa démarche est maladroite. Il vole en battant vigoureusement des ailes, mais c’est surtout un excellent nageur et plongeur. Sous l’eau, il utilise ses ailes comme des nageoires.

    <o:p> </o:p>

    4- Le grand pingouin, une espèce disparue <o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Le grand pingouin mesurait près de 80 cm de haut pour un poids de 5 à 8 kg. Comme le petit pingouin, c’était un excellent nageur, mais il avait en revanche perdu la capacité de voler, ce qui en faisait une proie facile à terre. Chassé à partir du xviie siècle, il a complètement disparu en 1844, date à laquelle les derniers spécimens connus ont été abattus au large de l’Islande.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :