• Poissons d'eau douce - S

    *S*

    Liste : sandre ; saumon ;


    Sandre<?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p></o:p>

    <o:p></o:p>

     

    Généralités :<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Nom : Sandre (un)

    Embranchement : Chordés

    Sous-embranchement : Vertébrés

    Classe : Ostéichtyens

    Sous- classe : Néoptérygiens

    Infra-classe : Téléostéens

    Ordre : Perciformes

    Famille : Percidés

    Genre : Sander

    Taille : La taille peut dépasser les 90 cm.

    Poids : Jusqu’à 15kg maximum.

    Nourriture : Sa nourriture constitue surtout en de petits poissons des bords. Il mange aussi des vers.

    Milieux : Le sandre fréquente les grands cours d'eau ainsi que les eaux calmes (lacs, étangs et réservoirs) de l'Europe jusqu'à la partie ouest de l'Asie. Cette espèce a été introduite dans de nombreuses régions d'Europe parfois au détriment d'espèces autochtones.<o:p></o:p>

    Reproduction : Le mâle construit un nid sur lequel il attire une ou plusieurs femelles qui viennent y faire féconder leurs oeufs. Dés la ponte achevée la femelle disparaît et va se refaire une santé en s'alimentant copieusement. Le mâle, lui, monte la garde sur le nid et repousse les "envahisseurs" : autres poissons, écrevisses, etc. qui tentent de dévorer les oeufs. De plus, il ventile la ponte avec sa large nageoire caudale pour en éliminer les dépôts vaseux et éviter le colmatage. Bref, c'est un géniteur attentionné, du moins jusqu'à l'éclosion de la ponte, ce qui, en plus de la forte fécondité propre à tous les percidés, garantit bien souvent un fort taux de réussite. Mais il y a un hic, et de taille : pendant toute la durée de l'incubation, quand le mâle "charbonnier" (ainsi nommé car à cette période il prend une teinte noirâtre) protège son nid, il est d'une très grande agressivité, et attaque tout ce qui s'approche du nid.

    Temps d’incubation : 10 à 15 jours<o:p></o:p>

    Durée de vie : En moyenne 15 ans, jusqu’à 20 ans.

    <o:p> </o:p>

    1- Présentation<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Sandre, poisson d’eau douce originaire d’Europe centrale, dont le corps élancé peut atteindre 1,2 m pour 15 kg, et qui appartient à la même famille que les perches. Muni de dents acérées, le sandre est un carnassier très vorace et très prolifique. Il est très apprécié des pêcheurs et sa chair est succulente.

    <o:p> </o:p>

    On trouve, en Europe, trois espèces de sandre. Le sandre proprement dit, très répandu en Europe centrale, se rencontre en France, où il a été introduit avec succès. Une seconde espèce est le sandre de la Volga, nettement plus petit.


    Saumon<o:p></o:p>

    <o:p></o:p>

     

    Généralités :<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Nom : Saumon (un)

    Embranchement : Chordés

    Sous-embranchement : Vertébrés

    Super-classe : Ostéichtyens<o:p></o:p>

    Classe : Actinoptérygiens

    Sous- classe : Néoptérygiens

    Infra-classe : Téléostéens

    Ordre : Salmoniformes

    Famille : Salmonidés

    Genre : Salmo

    Taille : Une taille pouvant aller d’environ 50 cm à près de 2m.

    Poids : Suivant les espèces, un poids de 5 kg à 50 kg maximum environ.

    Nourriture : Les saumons mangent de petits poissons, des crustacés et des larves d’insectes.

    Milieux : Ils vivent en eau douce et en eau salée dans les régions froides, voire tempérés, de l’hémisphère Nord.

    Sens : Les chercheurs sont d'accord à ce que le saumon voie, entende, sente et goûte. Les biologistes reconnaissent que le saumon, poisson de surface, a une meilleure vision que les poissons de fond. Le saumon perçoit les odeurs à l'aide de deux minuscules narines situées en avant de chaque œil. D'après les scientifiques, le saumon retrouve sa rivière natale par son odeur diluée dans la mer. On a même déjà dit que l'odorat du saumon était 1 500 fois plus sensible que celle du chien. Les saumons peuvent détecter des bruits et des vibrations sonores aquatiques, celles qui sont produites dans l'eau.

    Reproduction : Bien qu’ils soient généralement de coloration terne avant la période de reproduction, les mâles et les femelles arborent des teintes brillantes au moment du frai*. Avant cette période, l’un des parents creuse un nid pour les œufs. Le lieu de ponte de ces poissons est habituellement un cours d’eau claire au débit rapide, dont le fond est couvert de gravier et de rochers. Quand les œufs ont été déposés, puis fécondés, la femelle agite le fond du cours d’eau afin que de la terre et des pierres recouvrent les œufs et les protègent.

    *frai : reproduction des poissons.

    Temps d’incubation : Les œufs éclosent deux semaines à six mois plus tard, selon l’espèce et la température de l’eau.<o:p></o:p>

    Durée de vie : La durée de vie des saumons est très variable (5 ans, 15 ans…)

    Autre : Ces poissons sont appréciés pour leur chair et la sportivité de leur pêche. Les adultes migrent des océans vers les rivières pour frayer et les jeunes effectuent le chemin inverse après avoir atteint leur maturité. L’instinct migrateur des membres de la famille des salmonidés est remarquablement spécifique, chaque génération revenant frayer exactement au même endroit que la génération qui l’a précédée. Même les espèces qui ne migrent pas fraient dans les mêmes rivières que leurs ancêtres. Au cours de la migration, de la construction du nid et du frai, les saumons, mâles ou femelles, ne s’alimentent pas.

    <o:p> </o:p>

    1- Présentation <o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Saumon, poisson caractérisé par un corps allongé couvert de petites écailles cycloïdes (arrondies, avec des bords émoussés) et possédant une nageoire adipeuse (charnue) entre la nageoire dorsale et la queue.

    Outre le saumon proprement dit, la famille des salmonidés comporte des espèces parmi lesquelles les ombles et truites ; les zoologistes rangent aussi dans cette famille l’ombre et le corégone, qui ont une morphologie comparable.

    <o:p> </o:p>

    2- Saumons de l’Atlantique<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Ces saumons, les plus grands de la famille des salmonidés, sont caractérisés par une chair de couleur rouge orangé, très savoureuse. Le saumon commun de l’Atlantique Nord pèse en moyenne 5 kg, mais des spécimens pesant 45 kg ont été pêchés. Les saumons de l’Atlantique migrent vers les eaux douces et froides à la fin du printemps ou au début de l’été en remontant le courant à une vitesse moyenne pouvant atteindre 6,5 km par jour. Comme les saumons peuvent sauter près de 4 m de haut hors de l’eau, ils franchissent la plupart des obstacles rencontrés en chemin. La femelle pond jusqu’à vingt mille œufs en octobre ou en novembre, après quoi les saumons adultes reviennent vers la mer.

    <o:p> </o:p>

    Contrairement aux diverses espèces de saumons du Pacifique, le saumon de l’Atlantique ne succombe pas forcément au frai. Beaucoup d’individus meurent cependant de fatigue au cours du périple qui les ramène dans les eaux de l’Atlantique. Ceux qui survivent reviendront l’année suivante sur le même lieu de ponte. Les jeunes nouvellement éclos restent en eau douce pendant près de deux ans. À cette époque, les jeunes acquièrent une coloration argentée et nagent vers la mer.

    <o:p> </o:p>

    Plusieurs sous-espèces de saumons de l’Atlantique vivent dans les lacs du nord des États-Unis, sans même jamais rejoindre la mer ; ils sont appelés saumons de l’intérieur. Ils sont beaucoup plus petits que les saumons migrateurs et atteignent un poids maximal de 16 kg. Les deux plus importantes populations sont le saumon de Sebago et le ouananiche.

    <o:p> </o:p>

    3- Saumons du Pacifique<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Les saumons du Pacifique nord ne fraient qu’une fois et meurent après avoir déposé et fécondé leurs œufs. La plus connue et la plus appréciée de ces espèces est le saumon chinook. Les spécimens que l’on trouve sur les marchés pèsent environ 9 kg, mais de nombreux spécimens faisant plus de 1,5 m de long et plus de 45 kg ont été répertoriés. Le saumon chinook migre sur de grandes distances, souvent entre 1 600 et 3 200 km à l’intérieur des terres jusqu’à son lieu de ponte. Ses œufs éclosent habituellement après deux mois de développement et les jeunes nagent vers la mer quand ils atteignent 5 à 7,5 cm de long. Le saumon sockeye, rouge ou à dos bleu, est une autre espèce appréciée, de même que le saumon à bosse, dont la chair est rose clair.<o:p></o:p>


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :