• Poissons d'eau douce - T

    *T*

    Liste : tétra ; tilapia ; truite ;


    Tétra<?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p></o:p>

    <o:p></o:p>

     

    Généralités :<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Nom : Tétra (un)

    Embranchement : Chordés

    Sous-embranchement : Vertébrés

    Classe : Actinoptérygiens

    Ordre : Characiformes

    Famille : Characidés

    Genre : Hyphessobrycon

    Taille : 4 cm environ

    Nourriture : Les tétras sont carnivores.

    Milieux : Il vit dans les eaux douces d’Amérique du Sud et quelques espèces vivent en Afrique.

    Reproduction : La reproduction est différente selon les espèces de Tétra : nombre d’œufs, période de reproduction…

    Temps d’incubation : 48 à 72 heures<o:p></o:p>

    Durée de vie : Quelques années<o:p></o:p>

    Petit : L'alevin s'accroche aux plantes et aux parois et la nage libre au bout de 5 jours. Certaines espèces de tétra se débrouillent seuls.

    <o:p> </o:p>

    1- Présentation<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Tétra, petit poisson des eaux douces tropicales d’Amérique du Sud, dont de nombreuses espèces sont appréciées des aquariophiles.

    <o:p> </o:p>

    Les tétras arborent de belles couleurs et peuvent refléter la lumière. La plupart des espèces, notamment le tétra-fantôme noir, sont solitaires ; certaines, cependant, doivent vivre en groupe, comme le tétra joyau. Selon les espèces, la reproduction est plus ou moins facile à obtenir en aquarium. Le cardinalis et le néon (encore appelé « tétra-néon » ou « poisson-néon ») sont les tétras les plus prisés par les amateurs.


    Tilapia<o:p></o:p>

    <o:p></o:p>

     

    Généralités :<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Nom : Tilapia (un)

    Embranchement : Chordés

    Sous-embranchement : Vertébrés

    Classe : Actinoptérygiens

    Sous- classe : Néoptérygiens

    Infra-classe : Téléostéens

    Ordre : Perciformes

    Famille : Cichlidés

    Genre : Tilapia

    Taille : Ils mesurent en moyenne de 10 à 30 cm de long. Les plus grands spécimens de tilapia mesurent 61 cm.

    Poids : Les plus grands spécimens de tilapia pèsent 5,5 kg, en moyenne 2kg.

    Nourriture : Leur régime alimentaire est constitué des plantes et des détritus organiques présents dans l'eau, mais aussi de larves d’insectes, de petits crustacés ou de vers.

    Milieux : Les tilapias vivent dans les lacs, les rivières et les rizières des régions tropicales d’Afrique et d’Asie, dans des eaux dont la température est généralement comprise entre 20 et 25 °C. On rencontre toutefois une espèce dans certaines sources chaudes où la température de l’eau peut atteindre 40 °C. Certains sont capables de survivre dans des eaux où la teneur en oxygène est particulièrement faible.

    Défense : Les tilapias protégent leur progéniture.

    Reproduction : Après une parade nuptiale la femelle pond environ 200 ovules dans une cavité que les parents creusent dans le sable et le mâle féconde les oeufs. Chez certaines espèces les mâles protègent et ventilent les œufs à l'aide de leurs nageoires, puis, après l'éclosion, regroupent les alevins. Beaucoup d’espèces pratiquent l'incubation buccale : après la fécondation, l'un des parents (souvent le mâle) jeûne et accueille les œufs dans sa bouche jusqu’à l’éclosion.

    Temps d’incubation : 4 à 5 jours.<o:p></o:p>

    Durée de vie : De 4 à 7 ans environ.

    Petit : Les alevins commencent par s’aventurer à l’extérieur durant quelques minutes à peine, pour revenir s’abriter dans la bouche parentale ; ils prolongent ensuite progressivement ces sorties, jusqu’à ce qu'ils soient trop gros pour retourner dans la bouche de leurs parents.

    Autre : Le tilapia était déjà élevé dans l’antiquité égyptienne.

    <o:p> </o:p>

    1- Présentation <o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Tilapia, poisson d'eau douce originaire d’Afrique et du Moyen-Orient, mais introduit à des fins commerciales dans de nombreuses régions d’Asie comme, par exemple, l’Indonésie, la Malaisie, la Thaïlande et les Philippines.

    <o:p> </o:p>

    Les tilapias sont caractérisés par un corps assez court et trapu, recouvert de petites écailles cycloïdes (écailles rondes dont les bords sont émoussés) ou cténoïdes (rondes, avec des bords en dents de scie). Leur bouche est garnie de deux à trois rangées de dents.

    <o:p> </o:p>

    Certaines espèces de tilapia sont recherchées et élevées comme poissons d'aquarium, tel le tilapia du Mozambique, qui mesure un peu plus de 35 cm dans son habitat naturel, mais dépasse rarement 12 cm en captivité. Il est gris argent, parfois teinté de vert ou de bleu ; à la saison des amours, la livrée du mâle devient bleu intense ou bleu-noir. Les plus grosses espèces sont pêchées et constituent une importante ressource vivrière. Le tilapia, fait également l’objet d’un élevage important, notamment en Asie. Il est aujourd’hui commercialisé dans la plupart des régions du monde.

    <o:p> </o:p>

    Tilapia guinasana, le plus petit, est classé parmi les espèces en voie de disparition.


    Truite<o:p></o:p>

    <o:p></o:p>

     

    Généralités :<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Nom : Truite (une)

    Embranchement : Chordés

    Sous-embranchement : Vertébrés

    Classe : Actinoptérygiens

    Ordre : Salmoniformes

    Famille : Salmonidés.

    Genre : Les ombles constituent le genre Salvelinus, les truites vraies le genre Salmo.

    Taille : De 50 à 70 cm suivant les espèces, jusqu’à 90cm environ.

    Poids : Certains individus atteignent une trentaine de kilogrammes, d’autres moins et d’autres plus.

    Nourriture : Leur nourriture se compose de petits poissons, de crustacés et de larves d’insectes.

    Milieux : Certaines espèces, appelées truites de mer remontent les fleuves à partir de la mer pour se reproduire. Cependant, la plupart des truites vivent exclusivement en eau douce et plus particulièrement dans la plupart des lacs et des cours d’eau des régions nordiques ou tempérées. On les trouve principalement en Amérique du Nord, en Europe et dans le nord de l'Asie mais certaines espèces vivent dans le monde entier.

    Défense : La truite peut défendre ses œufs ou son territoire.

    Sens : La truite a une vision très différente de la nôtre, ses yeux sont sur le côté de la tête, ils sont en saillie, ce qui lui permet de recevoir de la lumière suivant un cône très aplati  et de voir simultanément devant, derrière, dessus et dessous. Quand elle regarde dans son milieu,  l'eau, elle voit tout autour d'elle. Par contre quand elle regarde vers le haut, c'est un plafond brillant, un miroir avec une fenêtre circulaire qui s'ouvre vers l'extérieur. 

    La  truite a 2 systèmes de détection des sons et vibrations : Le premier situé à l'intérieur de la tête détecte les bruits d'objets proches ou lointains, cet organe détecte des sons qui sont bien au-delà de notre perception et lui permet de trouver des proies même en eau sale. Le 2éme est la ligne latérale qui détecte les vibrations dues aux mouvements dans l'eau et permet à la truite à tout moment de connaître si un corps se déplace dans l'eau et sa position, mouvements du corps d'une larve, d'un vairon…

    Ce sens est très développé et serait supérieur au chien, (le saumon ou la truite de mer sent sa rivière à des centaines de km).Elle sent par 2 paires de narines situées sur son museau, elle détecte toutes les substances dissoutes dans l'eau à des concentrations très faibles.

    Les nombreuses cellules sensibles sont situées sur les lèvres et dans la bouche, et elle peut ainsi goûter l'eau avant de décider d'avaler ou refuser. <o:p></o:p>

    Reproduction : À l’approche de l’hiver, les truites remontent les rivières, parfois sur plusieurs kilomètres. Ayant trouvé l’endroit favorable pour déposer leurs œufs, elles creusent les graviers en agitant leur nageoire caudale.
    Pendant ce temps, les mâles veillent, agressifs, prêts à se précipiter sur tout ce qui peut représenter un danger. Le mâle fertilise les œufs au fur et à mesure que les femelles les pondent. Après la fécondation, la ponte est recouverte de graviers, puis abandonnée. Un an plus tard, les truitelles mesurent 12 cm. Adulte, elle mesurera jusqu’à 80 cm pour un poids qui peut atteindre 8 kg.<o:p></o:p>

    Temps d’incubation : En général un mois environ.<o:p></o:p>

    Durée de vie : Selon les espèces, la durée de vie peut varier d’une durée minimum de 4 ans à plusieurs dizaines d’années.

    Petit : Seuls 5% des œufs fécondés survivent en milieu naturel. Les autres sont généralement détruits ou dévorés par d’autres poissons. En élevage, on peut faire éclore jusqu’à 90% des œufs.<o:p></o:p>

    Menaces : La pêche, la pollution et les prédateurs font que, sur une ponte de 800 œufs, un seul couple de truites adultes subsistera trois ans plus tard.

    Autre : Les qualités gustatives de la truite sont largement reconnues. La pêche de la truite peut également se pratiquer comme un sport.

    <o:p> </o:p>

    1- Présentation <o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Truite, nom courant donné à de nombreuses espèces de poissons appartenant à la famille du saumon. Les truites fraient au printemps, ou parfois en automne ou en hiver, selon la latitude et l’espèce. L’espèce la plus courante est la truite d’Europe. Elle est reconnaissable à sa grande bouche, son dos violet, ses marbrures sombres et ses petites taches latérales rouges ; la coloration générale étant gris foncé ou vert.

    <o:p> </o:p>

    2- Ombles<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Les ombles, qui sont généralement plus actifs, ont des écailles plus petites que les truites et habitent les eaux les plus froides d’Amérique du Nord, d’Europe et d’Asie. La Dolly Varden vit dans la mer du Japon et au nord-ouest des États-Unis, le long des côtes de l’Alaska et du Canada. C’est un poisson brillamment coloré, parsemé de grosses taches. Il est typiquement anadrome (qui remonte les fleuves pour la reproduction), mais il existe des populations résidentes à l’intérieur des terres. Le plus grand de tous les ombles est le cristivomer (ou grand omble du Canada). Il pèse couramment une quinzaine de kg mais certains spécimens dépassent 55 kg. Il est gris ou noir, avec des taches plus claires qui virent parfois au rouge. Ce poisson a une grande bouche munie de dents acérées. C’est un prédateur vorace, qui descend souvent en eau profonde. On le trouve en abondance dans les Grands Lacs du nord des États-Unis et du Canada.

    <o:p> </o:p>

    3- Autres espèces de truites<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    La plus importante des truites est la truite arc-en-ciel, originaire des lacs et des cours d’eau américains. Elle est largement répandue dans le monde entier. La truite arc-en-ciel est une prise hautement appréciée des pêcheurs, car elle se débat pour se libérer, en faisant de grands bonds hors de l’eau. La « tête d’acier », la forme anadrome de la truite arc-en-ciel, est également une prise appréciée. Les truites sont très appréciées pour la pêche et la consommation alimentaire.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :